Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-09-16T05:46:00+02:00

BON OEIL POUR HENRI DUEZ

Publié par EVE
BON OEIL POUR HENRI DUEZ
BON OEIL POUR HENRI DUEZ

Henri Duez : « Faites du sport »

  Mon père a toujours voulu qu'un de ses fils ait la même passion   

Né le 18 décembre 1937 à La Comté, l'ancien cycliste Henri Duez, qui participa à 6 Tours de France, nous raconte son histoire.

 A quel âge avez-vous commencé le vélo ? "A 18 ans. Avant, je faisais déjà de la course à pied, du cross et aussi du foot."

Qu'est-ce qui vous plaît dans le cyclisme ? "C'est l'effort et l'ambiance, qui m'attirent le plus. Mon père m'a transmis cette passion. Ensemble, on suivait le Tour de France."

Vous avez un grand palmarès. Lequel de vos titres est le plus important ? « C'est le Tour de Catalogne. C'était la première année que je courais en professionnel. »

Suivez-vous un régime alimentaire spécial ? « Oui, c'est primordial. Il ne faut pas abuser et faire attention. Je le dis aussi aux jeunes : faites du sport ! Le sport, c'est votre bulletin de santé.»

Continuez-vous à faire du vélo ? « Oui. Environ, 5 fois par semaine pour des séances de 70 à 85 kilomètres, ce qui représente environ 17 000 kilomètres par ans. Le vélo, c'est ma drogue.»

Le vélo est-il une passion depuis toujours ? «Depuis tout petit. J'écoutais le Tour de France avec mon père , et un jour j'ai voulu essayé. Mais avant, je faisais de la course a pied.»

A quel âge avez vous eu votre premier vélo ? «A 15 ans. Mais j'ai commencé le cyclisme amateur en compétition à 18 ans.»

  Avez-vous déjà abandonné une course ? «Oui, mon premier Tour de France, sur une chute, à Beauvais. Je suis resté 2 jours à l'hôpital d'Amiens. »

 D'où vous est venue cette passion ? « De mon père. Il a toujours voulu faire du vélo. Mais, à cette époque sa mère n'était pas d'accord. Il a toujours voulu qu'un de ses fils ait la même passion. En faisant du vélo, je lui ai aussi fait plaisir. »

 Êtes-vous encore respecté dans le milieu du cyclisme ? « Par les anciens oui, mais par les jeunes non … Même pour un bonjour, ça devient dur. »

 

 Henri qui aime sa belle région du PAS DE CALAIS et cet après midi sera présent à la course de Guarbecque 5 fois par semaine Henri passe devant mon sentier ce Gamin de 79 ans qui reste prudent sur le vélo mais te reconnais et te fait un signe d 'amitié même lors de ses sorties bises Henri

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog