Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2016-10-30T06:20:00+01:00

LA VIE

Publié par EVE
LA VIE
LA VIE
LA VIE
LA VIE
Depuis 2008, chaque 30 octobre, à 13h00 GMT précise, l'humanité tout entière est appelée à observer 1 minute d'acclamation en l'honneur de la Vie. Et ce vaste mouvement laisse libre cours à de nombreuses formes d'expression selon les cultures locales. Cette minute a fait son chemin et a déjà été observée jusqu’à Hawaï.


La Journée Mondiale de la vie qui ouvre de façon officielle la célébration de la vie en elle-même est devenue depuis quelques années l’événement partout où elle est organisée. Comme par exemple en Côte d'Ivoire où des dizaines de milliers de personnes de toutes races, de toutes cultures, de toutes appartenances se réunissent chaque année pour célébrer et considérer ce bien unique et précieux qu’est la vie.

Voir les commentaires

2016-10-29T05:40:00+02:00

JOURNEE DE L AVC

Publié par EVE
JOURNEE DE L AVC

Les personnes ayant un AVC n'ont aucun problème dans leur tête mais sont des malades normaux :

 L'accident vasculaire cérébral (AVC), ou attaque cérébrale, est une cause d'invalidité et de mortalité importante. Il correspond à l'obstruction ou la rupture d'une artère cérébrale, qui prive une partie du cerveau d'oxygène et provoque sa nécrose. L'AVC survient principalement chez des personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaires

Plusieurs formes d'AVC

Deux situations peuvent entraîner un accident vasculaire cérébral.

Lorsqu'une artère à destination du cerveau est bouchée, on parle d'AVC ischémique ou d'infarctus cérébral. L'origine de l'obstruction peut être une plaque d'athérome (dépôt de graisse, de cholestérol) ou un caillot sanguin. L'infarctus cérébral est l'attaque la plus fréquente.

Lorsqu'un vaisseau sanguin se rompt, on parle d'AVC hémorragique ou d'hémorragie cérébrale. Causée par une hypertension artérielle ou un anévrisme, la rupture de l'artère entraîne un épanchement sanguin au niveau du cerveau. Plus rare que l'AVC ischémique, l'hémorragie cérébrale est cependant plus mortelle.

Un troisième cas existe : c'est l'accident ischémique transitoire (AIT). Causé par l’obstruction temporaire d'une artère, l'AIT ne dure que quelques secondes à quelques minutes. L'obstruction se résorbe d'elle-même et ne laisse aucune séquelle. Néanmoins, l'AIT nécessite une consultation en urgence car il est souvent annonciateur d'un AVC plus grave.

Les symptômes de l'AVC

Un accident cardiovasculaire peut se déclarer sous forme :

  • de paralysie de la bouche, du bras,

  • de perte de sensibilité au niveau du visage ou du bras,

  • de troubles de la parole (aphasie),

  • de perte d'équilibre,

  • de difficultés à comprendre son interlocuteur,

  • de céphalées intenses et brutales,

  • de difficultés à articuler,

  • de vision trouble.


Dès l'apparition d'un ou plusieurs de ses symptômes, appelez immédiatement le SAMU (15) et allongez la personne. Plus tôt la victime sera prise en charge, moins ses fonctions cérébrales seront atteintes.

Des séquelles variables

La gravité des séquelles de l'AVC dépend de la rapidité de la prise en charge, du type d'attaque (ischémique ou hémorragique), de la localisation et de l'étendue des lésions. Elle peut aller d'une récupération totale à une perte d'autonomie importante.

Les séquelles possibles sont :

  • la paralysie d'un côté du corps (hémiplégie),

  • les problèmes de vision,

  • les troubles de la parole,

  • la dépression.

 

Mon entourage puisque j 'ai eu un AVC savent qu il faut faire le 15

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog